Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les bébés naissent dans les éprouvettes
Articles récents

A quoi ça sert?

8 Août 2013

A quoi ça sert une vie si on ne peut pas la donner?

Ma filleule est venue chez nous pendant 2 jours, quel sentiment de plénitude elle nous a apporté, sa joie de vivre, ses rires, ses jeux, comment oublier pendant 2jours qu'on ne peut pas avoir d'enfants, et se voir totalement dans un rôle de maman, qui joue, qui caline, qui cuisine, qui rigole, qui gronde quand il le faut. Pendant deux jours elle a été collée à moi, à me rendre tout l'amour que je lui donnais, à me faire oublier mon chagrin. On s'est senti comme une vraie famille, Et puis vient le moment où il faut la ramener, et où on rentre chez nous, dans un appartement vide et silencieux... Ce silence qui fait mal aux oreilles, et qui arrache le cœur parce que l'espace d'un instant même si elle est ma filleule elle m'a fait oublié a quel point ma vie est triste sans enfants...

Lire la suite

Les choses à ne pas dire

7 Août 2013

Oui je sais ça part d'une bonne intention et les gens qui formulent ces phrases sont bourré de bonnes ondes et ne disent tout ça que pour notre bien... Sauf que... ben au lieu de nous faire du bien ça donne juste envie d'envoyer ballader (en étant polie of course)

"Profites de ne pas avoir d'enfants quand ils seront là ce sera fini de partir en voyage, les longues nuits et le reste": Et oui on dort tellement bien quand on a pas d'enfants! on est tellement heureux de partir en vacances comme deux blaireau à regarder le monde entier se ballader en famille. je suis pour le romantisme et oui quand on est en famille il faut garder des moments à deux! mais on se sent tellement seul et à l'écart quand on part en vacances et qu'on est entouré de famille! qu'on peut pas s'empêcher de regarder les enfants jouer dans le sable et se demander si on aurait le temps de le prendre et courir jusqu'à la voiture avant que le papa ne revienne avec ses 2 fichus cornetto!!!

"La cousine de la tante du voisin du boulanger de la grand mère de l'ancien propriétaire du chien..." STOP!! " A réussi au bout de X années": Ha ben ça m'en fait une belle jambe de savoir qu'une personne que je connais pas à réussi à avoir un enfant alors que MOI j'y arrive pas (et oui il faut se l'avouer c'est dégueulasse mais quand t'es en pma tu deviens égoiste un peu et tu peux savoir qu'une telle ou une telle est enceinte ben ça te fais mal au bide! parce que c'est pas ton bidon à toi qui grossit c'est encore une fois celui d'une autre, et même si tu fais semblant d'être contente pour elle ben encore une fois ce sera pas toi qui aura une famille!!

"Tu as vu le gynéco? demande lui qu'il te prescrive du Clomid j'ai des amies pour qui ça a super bien fonctionné" Ha ben non j'suis bête! ça va faire 5 ans qu'on essaie d'avoir un enfant sans rien mais j'ai pas vu le gynéco tiens! Quant au Clomid: j'en ai pris pendant 1 ans à 4 comprimés par jour en début de cycle et rien kedal nada! ça a fait autant d'effet sur moi qu'un Tic Tac (sauf que le Tic Tac c'est 2 calories, le Clomid tu prends bcp plus de poids!!)

"Tu veux mes gosses?" Heu non c'est gentil (en général celle qui vous le propose ont des enfants tellement mal élevé que ça pourrait vous dégouter à vie d'avoir des enfants donc ça peut quand même être un bon plan au cas où)

"Courage ça va venir" Et si ça venait pas justement?

Et ENFIN

"Ca viendra quand tu arrêteras d'y penser" soyons logique: une petite expérience: sortez dans la rue, marchez 1km et comptez le nombre d'enfants, poussette, femme enceinte, que vous croisez... Comment on peut oublier qu'on désire être Maman? ce serais comme oublier de respirer c'est pas possible, une personne qui a réellement envie d'avoir un bébé ne peut pas oublier cette envie c'est pas possible on voit des enfants partout, à la télé dans les rues, les magazines, dans l'entourage, PARTOUT même en restant enfermé chez soi pendant 6 mois (perso j'ai essayé!!) on ne peut pas oublier un enfant parce qu'on vit dans un monde d'enfants ou il y en a partout et il y aura toujours une photo ou une bonne âme d'une amie qui tombera enceinte et qui viendra vous l'annoncer en 1er par peur de vous blesser mais qui après n'hésitera pas à vous raconter sa grossesse et ses maux en long en large et en travers. et comme une idiote ben on lit son récit en pleurant et en cherchant à ne rien laisser paraître. (parce que quand on est en pma on est une superwoman et on devient une pro du déguisement des sentiments) Et tout ça c'est hors traitement, parce que quand on y arrive pas comment ne pas penser, qu'il faut se piquer tous les soirs à une telle heure, qu'il faut se lever tôt le matin pour aller faire pds et écho environ 3x par semaine au début du traitement, qu'il faut compter les jours, qu'il faut appeler le gynéco pour les résultats, qu'il faut prévoir et jongler avec ses jours de congé à soi quand on travaille et ceux de chéri parce qu'on a besoin aussi de lui le jour de la ponction et comme parfois c'est décidé 2 jours à l'avance c'est pas toujours facile de prendre congé au moment voulu.

Et le fait d'y penser si on a un problème physique qui réellement empêche une grossesse alors ça ne sert franchement à rien, Encore que j'essayerais d'arrêter totalement d'y penser mon corps ne fonctionne plus je n'ai plus de cycle, et c'est pas ne pas y penser qui le fera revenir...

Si vous avez dans votre entourage une personne qui passe par là ne lui dites psa ces phrases parce que même si dans votre tête elles sonnent bien et son remplie de bonnes intentions pour la personne qui l'entend elle peut faire très mal.

Lire la suite

Seul au monde

3 Août 2013

Pourquoi quand on est en Pma ou qu'on a du mal à avoir un enfant on se sent tellement à part? J'ai l'impression qu'on vit dans une société de parents faites pour les parents.

Est ce qu'on est si seul et si bizarre que ça quand on a pas d'enfants par choix ou par caprice de la vie?

Personnellement je me suis déjà demandé plus d'une fois à quoi ça servait d'avoir une vie si on ne pouvait pas la donner. A quoi ça sert d'apprendre des choses, d'acheter des biens si c'est pour que personne n'en profite plus tard. Pourquoi travailler pour s'acheter une maison si de toute façon il n'y a personne pour en profiter par la suite?

Qu'est ce que je me sent seul quand on est en famille où entre amis, que tout le monde a des enfants et se plaint de leur rejeton qui sont trop ceci ou pas assez cela, qu'est ce que j'aimerais aussi m'extasier sur le premier pipi sur le pot de mon enfant, tenir une étude comparative sur les différentes marques de couche, Ne plus être celle qui ne peut pas savoir parce que je ne fais pas partie de ce monde.

Lire la suite

A dream is a wish your heart make...

2 Août 2013

1ere prise de Duphaston hier soir... Je ne sais pas si c'est le fait d'avoir pensé à tout cela avant de dormir ou autre chose, mais cette nuit j'ai rêvé que j'étais à la maternité et que je venais de donner naissance à des jumeaux un petit gars et une petite princesse... (The cherry on the cake pour tous les couples en pma qui ne sont pas sûre de pouvoir avoir au moins un enfant un jour)

Je pense que mes bébés devaient être né prématuré parce qu'ils étaient très petit... Nous avons décidé d'appeler notre fils Tom et la petite puce n'avait pas encore de prénom quand je me suis réveillée. Ce rêve m'as fait me réveiller avec le sourire je ne saurais pas dire pourquoi. Je fais souvent des rêves de bébé... Mais les rêves de bébé que je fais quand j'entame ou que je suis en traitement sont plus particulier, ils traduisent un certain espoir que mon cœur veut réellement.

Lors de mes deux derniers traitement pour des TEC (Transfert d'embryon congelé pour ceux qui débarqueraient ici par hasard sans connaitre les termes Pma que toute les fivette gynéco en herbe en puissance connaissent par cœur (idée prochain article d'ailleurs...)) enfin là je m'égard je reprend:

Lors de mes deux derniers traitements, une fois pendant la prise d'hormones et une fois après le transfert pendant la période d'attente j'ai rêvé les deux fois qu'une cigogne se posait dans ma cours, qu'elle me regardait et puis s'envolait et les deux fois j'ai senti un sentiment de plénitude au moment de son regard et un désespoir profond quand elle s'est envolée... J'ai fais deux fois ces mêmes rêves et les deux fois j'ai eu un Résultat +++ aux prise de sang avec des fausse couche par la suite. Et dans tous les dictionnaires des rêves que j'ai consulté une cigogne dans un rêve annonce une grossesse.

Bon ok comment se prendre la tête sur un simple rêve, mais j'ai envie d'y croire. j'aimerais tellement que ça marche!

A dream is a wish your heart make...
Lire la suite

Mélange des genre...

1 Août 2013

Je suis une fille, qui n'aime pas le chocolat, qui n'aime pas le coca, qui regarde le tennis, le foot, le catch, qui ADORE Disney, qui connaît le nom de la famille royale d'angleterre qui est facilement influençable, qui prend de la salade au resto, qui rote des confettis et fais caca des pétales de rose à paillettes, qui pleurent à chaque fin de film parce que je n'aime pas les au revoir, qui pleure en regardant le dessin animé de Mister Bean parce que je le trouve trop attendrissant avec son Teddy, qui connaît par cœur les noms des prince héritiers européen et leur famille, qui dors avec une peluche de Bourriquet, qui connaît les noms des joueurs qui ont remporté la coupe du monde 98. qui collectionne les peluches parce que je trouve ça trop mignon et qui connaît le nom de chaque Monster High, qui aimerait savoir crocheter, tricoter et j'en passe, qui aime cuisiner.

Parfois on me prend pour une enfant parce que je suis un peu comme Peter Pan je veux rester une enfant parce que qu'est ce que c'est chiant d'être grand! un peu boudeuse, parfois rêveuse, je regarde la vie comme si elle était peuplé de personnage Disney, parce que je me plait à croire que tout le monde est beau et gentil et c'est ce qui me pousse à être trop gentille parce que j'espère qu'en étant gentil avec les gens ils reprendront un peu d'humanité et feront ressortir le meilleur d'eux même parfois ça marche parfois pas... La vie n'est pas un conte de fée alors c'est chouette de s'inventer un monde, une petite bulle pour s'éloigner de ce qui fait que parfois mes yeux ont envie de pleurer... C'est le secret des gens qui ont du grandir trop vite.. Mon endroit préféré? Disneyland et j'aimerais que la terre soit un parc d'attractions géant! Parce que quand je suis là bas je redeviens une gamine de 5 ans qui croit tout ce qu'elle voit parce que là bas c'est un rêve réalité... Et à cet endroit là il est bon de croire que le bien gagne toujours et qu'il y a une fin heureuse à toute les histoires! Mon histoire à moi n'a pas très bien commencé mais peu importe les coups de pied au cul que la vie me fait j'ai toujours essayé de me relever, de garder l'équilibre et continuer à croire qu'un jour j'aurai ma fin heureuse à moi aussi... Vous voyez celle qui se termine par "ils se marièrent et (SURTOUT) eurent beaucoup d'enfants! Une enfant qui veut un enfant?! Oui pour lui transmettre ce que je n'ai pas eu et me manque cruellement et pouvoir voir une étincelle de magie :)

Mon rêve? Etre une grand mère qui fait des confitures et des tartes pour ses petits enfants, qui emmene son petit fils voir du foot, qui fait des chignons à sa petite fille pour un récital de danse classique, pour qu'elle ressemble à une petite princesse, et qui emmène ses enfants en vacances au pays de Mickey... Je ne rêve pas d'être milliardaire d'avoir une grande maison, une belle voiture, mon seul rêve dans la vie et d'avoir ce qu'on appelle une FAMILLE...

Mélange des genre...
Lire la suite

En route pour la fiv 2

1 Août 2013

1er Août 2013: Aujourd'hui je vais recommencer Duphaston ensuite attendre mes régles enchainer avec la pilule et au 19e jour de pilule on reprend les injections...

C'est bizarre il y a 2 ans en sortant de l'hôpital après notre 1er transfert on se disait que si aucun de nos 5 embryons ne s'accrochaient c'est qu'on ne devrait peut être pas devenir parents que c'était le destin, mais qu'en aucun cas on recommencerait une fiv... Ha ben oui c'est comme ça dans la vie parfois on nous fait des surprises toute pourrie et parfois on a pas le choix! L'envie et le manque sont plus fort que la peur et le reste! donc ben tant pis on recommence et si il le faut après on recommencera encore pour avoir notre petit miracle! on en veut qu'un et je veux pouvoir me dire que j'ai tout fait pour y arriver pour ne jamais regretter.

Je ne suis pas superwoman je sais que j'ai un tout petit cœur qui fond comme beurre au soleil, j'aimerais que tout le monde soit heureux que tout le monde ai ce qu'il veut et je pense que tout le monde est beau et gentil! mais cette dame nature reste une grosse conne qui ne sait pas ce qu'elle veut en donnant des enfants à des gens qui n'en méritent pas, et qui n'en donnent pas à ceux qui feraient de bons parents! (oui biensûre que je ferais une bonne mère! j'aime m'exercer sur mes animaux, sur mes neveu et nièces et j'avoue que j'ai ma petite quote de popularité auprés de mon entourage de moins de 10 ans :) )

Lire la suite

Résumé Fiv 1

1 Août 2013


Août 2011 : Début traitement : Décapeptyl+ purégon
Septembre 2011 Traitement Décapeptyl + Purégon
3 Octobre 2011 : Injection Pregnyl pour déclencher l'ovulation
5 Octobre 2011 : Ponction : 8 follicules ponctionné
8Octobre 2011 : Appel biologiste : 5 embryons
10 octobre 2011 : Transfert 1 embryon ==> 4 restants au congel
19- 21 octobre 2011 Prise de sang résultats : ---

Décembre 2011 : Traitement pour tec : Clomid (aucun résultat arrêt du ttt)
Mai 2012 : Duphaston pour déclencher les régles
4 Juin 2012 Début Suprefact
17 Juin 2012 : Estrofem
6 juillet 2012 : Transfert 2 embryons congelés
12/14 juillet 2012 : pds +++ (taux à 33 le 12 et à 66 le 14)
26 juillet 2012 : Rendez Vous Dr Detournay 1ere échographie : pas de poche... pds en urgence taux hcg redescendu à 1 : Fausse couche.

Décembre 2012 Duphaston.
Janvier 2013 Suprefact
Janvier 2013 Estrofem
14 Février 2013 : Transfert 1 embryon congelé (2e dégénéré à la décongelation)
20/22 Février pds : +++ (taux à 5 le 20 taux à 14 le 22) Refaire pds parce que taux bas
25 Février pds : taux à 15
28 février pds : taux à 6 Fausse couche


0 |

0 | 0 | Partager

Lire la suite

Petit historique

1 Août 2013

Le 30 août 2008: Nous décidons que j'arrête la pilule, nous voulons fonder une famille

02 octobre 2008: Accord du gynéco pour lui tout va bien je ne devrais pas tarder à revenir pour un suivi de grossesse,

Janvier 2009: Aprés plus de 3 mois d'absences de règles et des tests négatifs, j'ai de fortes douleurs au ventre, Gygy me prescrit du Duphaston pour avoir des règles plus régulières parce que c'est sans doute ça qui me fait mal aux ovaires...

Juillet 2009: Je fais un test qui est positif, mais préfère voir le gygy et être sûre de la grande nouvelle avant d'en parler même chéri n'est pas au courant... Visite chez le gygy au touché il me dit qu'il est possible que je sois enceinte on fait une écho pour confirmer Il y a bien une poche mais vide pas de bébé! grosse déception pour moi :-( Il décide de me prescrire du Clomid et me donne RDV en Août pour un test de Huhner. Le test est parfait, aussi bien pour mes glaires, que pour les zozos de Chéri on se voit dans trois mois avec gygy pour faire le point!

Octobre 2009: Toujours pas de bébé malgré le clomid, Gygy décide de me faire une radio des ovaires, pour voir si ils ne sont pas bouchés, Résultats: Le liquide à du mal à passer, mais le produit injecté devrait les débouchés donc nickel, Gygy augmente ma dose de Clomid pour optimiser mes chances: on se revoit dans 3 mois

Janvier 2010: Rien à l'horizon, je ne suis pas super bien réglée: mais au moins je les ai de temps en temps avec beaucoup de retard mais elles sont bel et bien là, Gygy me propose une opération (chromolaparoscopie) pour aller voir si il n'y a pas un probléme d'endometriose ou un probléme à mon utérus. Il me propose fin janvier, mais impossible vu le mariage qui approche! (je n'aurais pas pu mettre ma gaine en ayant des fils au nombril et au bas du ventre donc on remet ça à mes prochaines règles... )

06 Février 2010: Nous nous marions pour notre plus grand bonheur! 10 ans et 1 jour aprés notre tout premier bisous... Enfin le début de notre FAMILLE!!!

16 Avril 2010: mon Opération: je suis très anxieuse, je ne sais pas pourquoi mais je pressent une mauvaise nouvelle qui m'est confirmée le soir par mon gygy: apparemment j'aurais eu une infection il y a un bon bout de temps qui a complétement détruit mes ovaires :-( mon ovaires gauche est totalement détruit, la preuve est faite que je n'ai plus ovulé depuis trés longtemps de plus on découvre que je suis OMPK. Nos chances de devenir parents fondent à vue d'oeil :-( Gygy coupe quand même 2/3 de mon ovaires droits, et met un gros coup de pression dedans pour tenter une ovulation, il augmente encore ma dose de Clomid (4 comprimés du 3e au 7e jours des règles) + Metformax en plus de ça prise de sang tout les 15 jours on se revoit en juin pour voir ou ça en est...

19 Juin 2010: Rdv gygy: mauvaise nouvelle: ma prise de sang ne montre aucun signe d'ovulation malgré l'opération et les médicaments, la phrase terrible que je redoute depuis si longtemps résonne dans mes oreilles comme la terre qui s'effondre. Gygy me propose le recours de la dernière chance: les piqures de Menopur (comme on fait pour faire ovuler avant une FIV) Mais gygy est prudent et me dit que c'est la derniére chance qu'il faut que j'essaie d'arrêter d'y penser, que ce n'est pas facile, mais qu'il fera tout pour que ça marche, mais il ne veut rien me promettre...

21 Juin 2010: Naissance de mon petit neveu: grand bonheur au gout trés amer pour moi, je suis râvie que mon frére soit Papa pour la deuxieme fois, mais quand on me met ce petit homme dans mes bras, je sent mon coeur se briser, comment ce rêve que je tiens dans mes bras pourrais nous être refusé! on attend ça depuis tellement longtemps! il n'y a plus qu' a espérer!!! Début des piqures de Ménopur prévue

28 août 2010: Après plus d^1 mois à être réglée non stop on commence enfin les injections de Ménopur

15 septembre 2010: après une stimulation plus que pourrie malgré 4 ampoules de Ménopur par jour pratiquement aucun effet le gynéco décide de déclencher quand même. on se voit le 10 octobre pour voir si il y a un début de grossesse ou pas.

10 octobre 2010: Test négatif, je suis réglée, le gynéco m'annonce qu'il ne peut plus rien faire pour moi qu'il m'envoi en pma pour tenter une fiv mais qu'il est pas convaincu qu'ils sauront faire quelque chose pour nous... la terre s'écroule sous mes pieds, j'ai du mal à tenir debout pour sortir de son bureau mes jambes sont en coton. j'arrête pour 2010 je verrai plus tard si je prend ce rendez vous en Pma.

Avril 2011: je rencontre un nouveau gygy, qui me dit qu'on a assez perdu de temps qu'on va commencer un protocole fiv, il me fait avoir la réunion explicative mon rendez vous chez la psy et voilà en route pour la fiv 1 :)

Lire la suite

Anniversaire

5 Octobre 2012

Il y a des dates comme ça qu'on a peur de voir arriver, des dates qui rappellent certaine choses, certains moments de notre combat, des dates que j'ai peur de voir arriver parce que ce jour là je me reprend en plein visage tout ce qui nous est arrivé en 4 ans. et quand cette date est passée on compte le nombre de jours qu'il reste avant la date "anniversaire" suivante.

Je me rappelle de toutes ces dates comme si je ne voulais pas oublier tout ce que j'ai fais dans mon désir d'enfant tout ce qui nous a fait en arriver où en en est aujourd'hui. certains vont me dire que je suis dingue de penser à tout ça j'ai la mémoire des dates je n'y peut rien, je me souviens des dates importante de ma vie. Les dates de mon combat sont marqué en moi au fer rouge, parce que je ne veux rien oublier, à chaque fois qu'elles arrivent je ne peux m'empêcher d'espérer qu'un jour j'arrêterai de penser à ces dates parce qu'elles ne signifieront plus ma douleur, parce qu'enfin nous aurons une famille qui me fera oublier tout ça.

Je me rappelle des dates de mon arrêt de pillule, de mon 1er cachet de duphaston, de mon hystéro, de ma coellio, du jour ou on m'a dit que j'étais stérile que je n'aurais jamais d'enfants, la date de ma 1ere ponction (il y a un an aujourd'hui jour pour jour) de mon 1er transfert (1 an jour pour jour aprés qu'on m'ai dit que je n'aurais jamais d'enfant) Date de mon 1er traitement pour un tec qui n'a pas eu lieu, date du début de mon 2e traitement pour un tec date du 2e transfert, date ou on m'a annoncé ma grossesse, puis ma fausse couche.

Je ne veux pas oublier ces dates parce qu'un jour j'espére pouvoir raconter toute son histoire à mon bébé lui expliquer tout ce que nous avons fait pour le serrer dans nos bras et lui expliquer qu'il était dans nos coeurs bien avant d'avoir été dans mon ventre.

Je dois vivre avec au quotidien mais il y a des jours comme aujourd'hui ou je me rappelle encore plus que je suis stérile :(

Lire la suite

Pourquoi

12 Septembre 2012

Pourquoi? cette question qui me reviens en tête à chaque fois que rien ne m'occupe... Pourquoi nous? pourquoi les autres y arrivent et pas nous? ça fait 4 ans que je me torture avec cette question, au début c'était les déceptions de se dire qu'on allait vite y arriver qu'l n'y avait pas de raison, l'impatience du début, et puis on s'habitude... On s'habitue au test négatifs, aux régles qui ne viennent pas, au symptomes qui ne sont que dans notre tête, La premiére année reste dans la logique on y pense pas trop on se dit que c'est normal que tout doit se remettre en place... Mais quand on arrive à 2,3,4 ans (pour moi à ce jour) d'arrêt de pillule, et toujours pas de bébé dans les bras, cette question deviens de plus en plus fréquente, quand je me réveille la nuit juste pour aller boire un peu d'eau, ou pour me retourner machinalement, pour aller aux toilettes, cette question est la premiére chose à laquelle je pense, ça prend 2 ou 3 secondes avant que la réalité revienne me frapper de plein fouet... je voudrais que ces quelques secondes durent plus longtemps... Je voudrais tellement ne pas avoir à passer par toutes ces douleurs toutes ces pensées qui me rendent dingue qui m'enferme dans ma douleur.

Je connais des personnes qui connaissent les même maux, je pourrais en parler, mais je ne sais pas comment le faire, en parler serait comme accepter une douleur auquel je ne peux rien changer... j'ai l'impression d'avoir une corde autour de moi qui me sers et qui m'étouffe, qui m'empêche de respirer, qui me tire vers l'arriére qui me fait mal et m'emprisone un peu plus chaque jours qui passe....

Lire la suite
1 2 > >>